Loisirs insolites des écrivains russes

De nombreux écrivains russes ne pourraient imaginer leur vie sans leur passe-temps favori. Pour les uns, c’était très paisible,  pour les autres – assez extravagant. Léon Tolstoï, par exemple, à l’âge de 67 ans, a appris à faire du vélo et a adoré ça.

Voici quelques autres loisirs pas-du-tout-ennuyeux des classiques russes.

Mikhaïl Lermontov et la peinture

  • nom en russe: Михаил Лермонтов
  • né en 1814 – mort en 1841

Le dessin était pour le poète et romancier Mikhaïl Lermontov plus qu’une discipline à l’école. Un membre de sa famille a écrit que  « même enfant, il peignait à l’aquarelle assez décemment et sculptait des peintures entières en cire teintée. »

Le premier mentor de Lermontov en peinture a été l’artiste Alexander Sosnitsky: c’est lui qui a préparé le jeune homme pour son admission dans l’internat de la noble université de Moscou. Plus tard, Lermontov prit des leçons de peinture auprès de l’éminent artiste russe Piotr Zabolotski, qui peignit ensuite deux portraits du poète lui-même.

Mikhail_lermontov
Portrait de Lermontov par Piotr Zabolotski

Lermontov était un artiste diversifié: il peignait des paysages, des portraits, des scènes de genre, des sujets militaires, des illustrations pour ses propres œuvres et même des caricatures. Ses meilleures œuvres sont liées au Caucase – ce sont des peintures d’esprit romantique, faites pendant et après son premier exil. À ce jour, on connaît 13 peintures de Lermontov, réalisées à l’huile sur toile, carton et bois, environ 40 aquarelles et plus de 300 dessins et croquis.


Nicolai Gogol: gastronomie et travaux d’aiguille

  • nom en russe: Николай Гоголь
  • né en 1809 – mort en 1852

Nikolai Gogol était l’une des figures les plus mystérieuses des classiques russes. L’écrivain avait des phobies et des habitudes étranges. Tout d’abord, Gogol collectionnait des éditions miniatures de livres que nous appelons aujourd’hui «pocket». Parfois, il dépensait des sommes fabuleuses dans des livres, qui ne l’intéressaient absolument pas sur le plan littéraire, simplement parce qu’ils étaient miniatures.

L’écrivain avait un autre loisir inhabituel. Gogol adorait faire des travaux d’aiguille. Avec une grande diligence, il modelait, cousait et réparait ses manteaux.

N.Gogol_by_F.Moller_(1840,_Tretyakov_gallery)

L’écrivain adorait aussi cuisiner. Il aimait régaler ses amis avec des pâtisseries faites maison. La boisson préférée de Gogol était le lait de chèvre, qu’il cuisinait selon une recette spéciale avec l’ajout de rhum, l’appelant un « gogol-mogol » (bien qu’un vrai gogol-mogol soit un dessert complètement différent composé de jaunes d’oeufs et de sucre).


Alexandre Kouprine et l’aviation

  • nom en russe: Александр Куприн
  • né en 1870 – mort e n1938

L’auteur de « Le Bracelet de grenats » et « Le Duel » avait un hobby extreme, même selon les normes modernes. Alexandre Kouprine était attiré par le romantisme de l’aviation.

Cette passion a débuté en 1909 après sa visite à l’aéroport de Saint-Pétersbourg et l’observation d’un des premiers vols publics. Bien que le vol se soit terminé par un accident (l’avion s’est écrasé – heureusement, personne n’est mort), Kouprine commença à rêver de voler dans le ciel. 

En 1910, avec son ami, ils réalisent leur rêve commun à Odessa avec l’aide de «Farman», un engin alors très célèbre, fabriqué en France. Le pilote et le passager étaient assis dans le cockpit ouvert d’une «étagère volante». Le vol s’est terminé par un accident: les enthousiastes ont presque payé leurs rêves de leur propre vie.  

Alexander_Ivanovich_Kuprin_7

Kouprine a eu tellement d’impressions qu’elles ont été suffisantes pour un récit « Mon vol » («Мой полет»), et ensuite pour de nombreux autres oeuvres consacrées à l’origine de l’aviation et à de braves pilotes (titres en russe: «Люди-птицы», «Волшебный полет», «Сны», «Сашка и Яшка», «Потерянное сердце»).

Lorsque le département de l’aviation de l’école aéronautique s’ouvrit à l’aéroport de Gatchina (banlieue de Saint-Petersbourg) en 1910, Kouprine vint souvent à l’aérodrome. Il a toujours gardé une attitude admirative à l’égard des «gens du ciel» et considérait le sentiment de voler comme le «miracles le plus merveilleux des contes de fées».


Vladimir Nabokov: la boxe et les papillons

  • nom en russe: Владимир Набоков
  • né en 1899 – mort en 1977

Nabokov était un homme passionné et très intéressé par le monde qui l’entourait, y compris des papillons. L’amour pour ces insectes fragiles est devenu une véritable recherche scientifique: Nabokov s’est révélé un chercheur-entomologiste sérieux et a même été le premier à décrire certaines espèces de papillons dans ses articles scientifiques.

2a63d4c78ea851a1361476f2b6f28348

Le papillon est devenu un symbole de son travail: les littéraires ont recensé 570 références de cet insecte dans les oeuvres de Nabokov. L’écrivain a répété à maintes reprises que s’il était resté en Russie, il aurait très probablement été un modeste chercheur dans un musée zoologique de province.

Nabokov a étudié les papillons où qu’il habitait: à Saint-Pétersbourg, en Crimée, puis en France et en Amérique. Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait choisi la Suisse pour s’y installer, Nabokov a toujours répondu que les papillons étaient la raison principale.

Pendant près de 70 ans de sa vie en émigration, il a rassemblé plusieurs collections impressionnantes, mais seuls des papillons de la période américaine et suisse ont survécu à ce jour.

L’écrivain aimait également la boxe. Adolescent, Nabokov prenait les cours avec un entraîneur personnel. Durant les pauvres années d’immigration, la boxe a permis à Nabokov de ne pas rester sans-abri: il donnait non seulement des cours de tennis et de français, mais également de boxe. De plus, la connaissance de la boxe a aidé Nabokov à décrire de manière naturelle des coups, une scène de combat et des sensations dans l’une des plus subtile et tragique de ses œuvres: le roman «L’exploit».

tumblr_m84t843FkC1r6xvfko1_500

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s