Qui est qui dans « Guerre et Paix ». Un bref aperçu des relations des héros

Personnages clés du roman de Leon Tolstoï

Pierre Bézoukhov

  • amitié avec: André Bolkonski;
  • mariage avec: Hélène Kouraguine, Natacha Rostova;
  • hostilité avec: Fiodor Dolokhov.

Le fils illégitime du comte Kirill Bézoukhov. Il a étudié à l’étranger jusqu’à l’âge de 20 ans. Raisonnable, gentil, modeste, mais direct.

D’une taille épaisse et plus élevée que la moyenne; avec sa large carrure et ses grosses mains rouges, il ne savait pas « entrer dans un salon », encore moins en sortir, c’est à dire émettre avant son départ quelques phrases particulièrement aimables. De plus, il était distrait <…> Sa bonhomie, sa simplicité, sa modestie rachetaient d’ailleurs et ses distractions et son ignorance des convenances mondaines.

André Bolkonski

  • frère de Marie Bolkonski;
  • amitié avec: Pierre Bézoukhov;
  • relation amoureuse avec: Natacha Rostova.

Le fils du prince Nikolai Bolkonsky. Ambitieux, décisif et audacieux. Il a combattu à Austerlitz et Borodino, était l’adjudant de Mikhail Koutouzov. Sa femme Lise est morte pendant l’accouchement.

C’était le jeune Prince André Bolkonski, le mari de la petite princesse, fort beau garçon, de taille moyenne, aux traits nets et froids. Tout en lui, depuis un regard las et sombre jusqu’à la lenteur mesurée de sa démarche, formait le plus violent contraste avec la vivacité de sa gentille femme. De toute évidence les hôtes <…> lui étaient si familiers qu’il éprouvait un ennui mortel à les voir comme à les entendre.

Natacha Rostova

  • soeur de Nicolas Rostov;
  • relation amoureuse avec: André Bolkonski, Anatole Kouraguine;
  • mariage avec: Pierre Bézoukhov.

L’une des figures clés du roman. Émotionnelle, gentille, sensible et compatissante.

Natacha n’était qu’une fillette que l’on a décolletée pour la première fois et qui en aurait eu grand-honte si on ne lui avait affirmé que c’était indispensable <…> Et telle était Natacha, avec ses étonnements, sa gaieté, sa gaucherie et jusqu’à ses fautes de français.

Hélène Kouraguine

  • soeur d’Anatole Kouraguine;
  • mariage avec: Pierre Bézoukhov;
  • relation amoureuse avec: Fiodor Dolokhov.

La première épouse de Pierre Besoukhow, propriétaire d’un brillant salon. Belle, charmante, mais cynique et mercantile.

Hélène était si belle que, loin de recourir à la moindre coquetterie, elle paraissait au contraire avoir scrupule du pouvoir triomphal de son incontestable beauté et chercher bien vainement, à en amoindrir l’éclat. – Quelle belle personne! disait chacun à sa vue <…> elle passa, au milieu des hommes qui s’écartaient devant elle, tout droit, sans regarder aucun d’eux; mais son sourire s’adressait également à tous et semblait condescendre à ce que chacun admirait la perfection de sa taille, la plénitude de ses épaules, de sa gorge, de son dos, largement décolletés selon la mode du moment.

Anatole Kouraguine

  • frère d’Hélène Kouraguine;
  • ami de Fiodor Dolokhov;
  • relation amoureuse avec: Natacha Rostova

Beau, intelligent et joli-coeur. A participé à la bataille de Borodino, y a été grièvement blessé et y a perdu sa jambe.

Tout en n’étant ni inventif, ni loquace, ni vif, Anatole possédait une qualité fort précieuse dans le monde, à savoir un flegme, une assurance que rien ne pouvait ébranler <…> Sa vie lui apparaissait comme une fête ininterrompue à laquelle un ordonnateur inconnu aurait eu pour mission de présider.

Fiodor Dolokhov

  • ami d’Anatole Kouraguine;
  • relation amoureuse avec: Hélène Kouraguine;
  • hostilité avec : Pierre Bézoukhov.

Officier rétrogradé. Aventurier, amateur de blagues cruelles.

Ce Dolokhov était un garçon de vingt-cinq ans environ, plutôt petit, aux cheveux crépus, aux yeux bleu clair <…> Bien que sans fortune et sans relations, Dolokhov partageait le logis d’Anatole, qui jetait l’argent par les fenêtres, et il savait se faire respecter tant d’Anatole que de tous ses amis. Il savait jouer à tous les jeux et gagnait presque toujours; il buvait comme une outre sans jamais perdre sa lucidité. Kouraguine et Dolokhov étaient alors les princes de la jeunesse dorée de Petersbourg.

Nicolas Rostov

  • frère ainé de Natacha Rostova;
  • mariage avec: Marie Bolkonski

L’officier du régiment des hussards. Courageux, honnête, sympathique. Il a reçu la croix de St. George pour sa valeur militaire.

  • Prototype: Nikolai Tolstoï (père de Léon Tolstoï)

Nicolas était petit, avec des cheveux bouclés, un physionomie ouverte, empreinte d’une ardeur impétueuse. Sa lèvre supérieure était déjà ombrée d’une petite moustache noire.

Marie Bolkonski 

  • soeur-cadette d’André Bolkonski;
  • mariage avec: Nicolas Rostov.

Pieuse, dévouée à la famille.

  • Prototype: Maria Volkonskaya (mère de Léon Tolstoï)

La princesse Marie leva le regard vers le trumeau qui était placé à sa droite. La glace qui renvoya une image chétive et disgracieuse <…> En réalité de grands yeux profonds, d’où semblaient parfois jaillir des gerbes d’une chaude lumière, donnaient à sa figure ingrate plus d’attrait que n’eût fait la beauté. Mais comme son regard ne prenait cette magnifique expression que dans les instants où elle ne pensait point à elle-même; la princesse Marie ne la soupçonnait guère.


Les citations sont tirées du roman « Guerre et Paix » de Léon Tolstoï, traduction par Henri Mongault, Editions Gallimard, 1952.

Les photos des personnages sont tirés du film « Guerre et Paix » (1967, metteur en scène Serguei Bondarchuk), Oscar 1969 du meilleur film en langue étrangère, Golden Globe 1969 du meilleur film en langue étrangère.


Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s