« Va à la bania! » ou Comment se reposer à la russe

Pour une personne raisonnable, il est effrayant d’imaginer son corps chauffé à 80 degrés puis roulé dans la neige, puis être forcé de boire un poison alcoolisé en mangeant des salades et des saucisses. Néanmoins, c’est ce qui se produit quand vous êtes invité dans une bania russe. Mais si vous n’abusez ni de la vapeur ni de l’alcool, le plaisir de la bania russe peut difficilement être surestimé.

Les bains russes (баня, au pluriel: бани, même origine que les mots français bain, baigner, balnéothérapie) qui tiennent à la fois du sauna nordique et du hammam oriental, restent une tradition vivante. Ils sont considérés non seulement comme un élément d’hygiène, mais encore comme une sorte de rituel qui purifie le corps et l’esprit. 

Différence entre bania russe et sauna finlandais

  • La vapeur dans une bania russe est humide et la température n’est pas très élevée (70 à 80 degrés Celsius).
  • Le sauna finlandais, en revanche, a une chaleur sèche. Ici, on peut supporter une température beaucoup plus importante (jusqu’aux 130 degrés Celsius).

Les Russes utilisent des vénik (веники, un faisceau de petits branchages des arbres), qui sont pré-trempés dans l’eau ou dans des infusions d’herbes médicinales. Les branches de bouleau sont particulièrement populaires, mais il y a des amateurs de genévrier ou de chêne. Lorsque vous vous fouettez (ou que quelqu’un vous fouette) avec un vénik, l’effet est meilleur que n’importe quel massage.

Selon un proverbe russe,

В бане веник дороже денег

(Aux bains, le venik est plus précieux que l’argent)


À l’intérieur d’une bania russe

Une bania russe ordinaire se compose

  • d’une salle où on se lave (мыльная),
  • d’une salle de vapeur (парная, une sorte de hammam, où on verse l’eau sur les pierres chaudes pour créer la vapeur),
  • de salles de repos.
  • Souvent, il y a aussi une piscine d’eau froide, car l’un des éléments importants de la procédure est le changement soudain de température.

Dans la version campagnarde, les bania peuvent être situées au bord d’une rivière ou d’un lac, et certains amateurs se roulent dans la neige ou même plongent dans un trou de glace, ce que nous ne pouvons cependant pas recommander à des étrangers non habitués.

Une expression familière « Иди в баню! » (Va à la bania)

est un équivalent russe de « Va te faire voir! »

(dans un contexte amical de rigolade)

Habitudes des Russes

Les Russes vont à la bania en famille ou avec des amis: c’est un lieu d’échanges accompagnés d’une collation composée de kvas (квас), de bière (пиво) et de poisson séché (вобла).

La procedure s’appelle париться в бане (littéralement: « se vaporer » dans un bain). Il est d’usage souhaiter à la personne qui sort d’une séance de баня: С лёгким паром! (Que la vapeur vous soit douce!

Beaucoup de Russes ont leur propre bania dans leur datcha. Pour les citadins, se rendre à la bania devient parfois un rituel hebdomadaire. Une visite dure 2-3 heures: on fait 3 à 5 visites à la salle de vapeur, alternant la transpiration avec le repos et la conversation.

Precautions

Étant donné que la bania a un effet très fort sur le corps, vous devez vous y comporter en restant attentif. Au moindre signe de malaise, quittez la salle de vapeur et allongez-vous. Nous vous conseillons de vous habituer progressivement et d’éliminer toute volonté de compétition avec vos amis russes.


Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s