Cas russes expliqués : tout comprendre et s’en servir

Dans ce cycle d’articles nous allons voir une particularité de la grammaire russe: les cas grammaticaux. Vous verrez pourquoi nous, les Russes, en avons besoin et comment les utiliser.

J’espère que cet article sera clair, interessant et utile. Pour cela, je vous invite à partager vos questions ou vos remarques en bas de la page.

Je dois vous dire tout de suite, que nous n’allons pas voir en détail les terminaisons des cas russes dans cet article. С’est une explication qu’il faut voir en live : dessiner, souligner, tracer, entourer en couleur, vous faire prononcer les lettres russes en mode vire-langue, attirer l’attention sur les ressemblances et particularités. Le texte linéaire se prête mal pour cela.

Pour vous entrainer à utiliser les cas russes, en fonction de votre niveau, je vous conseille ces livres d’exercices que vous trouverez dans notre boutique en ligne.


Aller directement au cas qui vous intéresse:
Nominatif
Accusatif
Génitif
Datif
Instrumental (paraitra en décembre)
Prépositionnel (paraitra en décembre)

Cas, déclinaison, désinence, terminaison … tout comprendre

En russe, les noms, les adjectifs, les participes, les pronoms et les numéraux ont des formes variables. Ils changent de forme non seulement pour exprimer le singulier ou le pluriel, mais aussi pour marquer la fonction du mot dans la phrase. Ce changement de forme s’appelle la déclinaison.

Les valeurs variées rendues en français essentiellement par des prépositions, sont rendues en russe en déclinant les mots.

soeur et frèreсестра и брат designation/sujet
aimer sa sœur et son frèreлюбить сестру и братаobjet direct
il n’a pas de soeur ni de frèreу него нет сестры и братаabsence
penser à son frere et à sa soeurдумать о брате и сестреobjet de la pensée

Décliner un mot signifie changer sa partie finale selon sa fonction (son sens logique) dans la phrase. La partie finale du mot qui subit le changement s’appelle terminaison ou désinence.

Chaque ensemble de fonctions pouvant être marqué par une même forme des terminaisons s’appelle un cas grammatical.

L’ordre des mots en russe est assez libre. C’est le cas qui indique la fonction particulière du mot dans la phrase (sujet, complément d’objet direct, complément d’objet indirect etc.) De cette fonction, les Russes comprennent (déduisent) le sens de la phrase

письмо братуlettre à mon frère
письмо братаlettre de mon frère
La déclinaison existe en français; mais elle ne s'applique qu'aux pronoms personnels:
FormeFonction
Ils sont làSujet
Je les voisComplement d’objet
J’en vois un groupeComplement de nom
Je leur donnerai ceciComplement d’attribution
En eux, j’ai confianceComplement prépositionnel

Il y a 6 cas dans la langue russe. Chaque cas a sa forme (ses terminaisons) et son ensemble de significations que nous verrons dans cet article l’un après l’autre.

NominatifИменительный
AccusatifВинительный
GénitifРодительный
DatifДательный
InstrumentalТворительный
Prépositionnel
(parfois appelé Locatif)
Предложный

Les cas doivent être observés non pas en considérant isolement les formes d’un mot donné, mais en considérant un système de la déclinaison dans son ensemble. Les verbes russes sont suivis de noms aux différents cas. Ainsi, en apprenant un verbe russe il faut le mémoriser avec son cas. Lorsqu’un nom est employé avec une préposition, c’est cette dernière qui régit l’emploi de tel ou tel cas grammatical, car la préposition et le cas sont associés. Parfois il y a une logique, parfois cette logique est tres russe.


Pour parler russe, il faut être habile à décliner les noms.

Le principe de la déclinaison est essentiel dans la grammaire russe. La difficulté vient du fait que les noms, les adjectifs, les numéraux, les pronoms ont leurs propres systèmes de terminaisons. En plus, ils different au singulier et au pluriel. Leur assimilation demande un travail d’entrainement long et constant, c’est lа raison pour laquelle lе système des cas est à la base de tous les cours de russe. On ne maitrise lе russe que lorsqu’on sait еmрlоуеr correctement les cas. L’apprentissage de ces formes n’est pas un but en soi, il est toutefois indispensable d’apprendre à les utiliser dans une phrase pour exprimer diverses idées et transmettre des informations.


Aller directement au cas qui vous intéresse:
Nominatif
Accusatif
Génitif
Datif
Instrumental (paraitra en décembre)
Prépositionnel (paraitra en décembre)

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s