Chat noir ou Superstitions et porte-bonheurs russes

Les Français, dans leur majorité, ne sont pas superstitieux. Néanmoins, on note quelques superstitions assez courantes: 

  • on touche du bois pour conjurer le mauvais sort;
  • on évite de passer sous une échelle;
  • briser un miroir  équivaut à sept ans de malheur;
  • on n’ouvre pas un parapluie dans une maison.

Mais il s’agit plutôt d’habitudes que de véritables croyances.

Les Russes sont très superstitieux. Ne leur dites pas adieu dans l’embrasure de la porte et regardez au passage dans le miroir, si vous revenez sur vos pas chercher un objet oublié!..

Ticket porte-chance porte-bonheur russieLa superstition est un modele de comportement, y compris verbal, lié à la croyance au destin, lequel est censé envoyer des avertissements, qu’il faut savoir interpréter. Les indices de ces avertissements peuvent être bons, mauvais ou neutres.

Bons signes « Ça porte chance! »

Commençons par ceux qui prédisent quelque chose de bon en général, sans spécification:

  • si vous cassez de la vaisselle (tasse, soucoupe, assiette, verre etc.) ça porte chance («К счастью!»). Lors des mariages russes après avoir porté et bu le premier toast, on casse exprès le verre pour invoquer de la chance aux jeunes mariés.
  • si on ne vous reconnait pas dans la rue ou au téléphone, vous allez forcement entendre: «Я тебя не узнал(а). Разбогатеешь» (Je ne t ‘ai pas reconnu. Eh bien, tu vas faire fortune!)
Pour évoquer le bien et éviter le mal, les Russes…
  • s’assoient avant de prendre le chemin. Avant de faire un long voyage, les Russes à la fois en partant et en sortant devraient s’asseoir à la maison quelques secondes et garder le silence. C’est ce que l’on appelle «присесть на дорожку»;
  • souhaitent «Ни пуха ни пера!» (littéralement «Pas de peluche ni plume!») pour porter chance à l’examen, concours, ou réunion importante. Celui à qui on le souhaite doit obligatoirement répondre «Va au diable!» même si c’est à l’attention d’une personne plus âgée que vous («merci» dans ce cas n’est pas autorisé). Cette coutume remonte aux temps anciens, quand on souhaitait au chasseur de revenir avec de la proie;
  • aussi, «pour la chance», il est de coutume de critiquer une personne. Souvent, l’étudiant qui va à l’examen, dit à ses proches: «Critiquez-moi!» («Ругайте меня!»).

Faites un voeux si…

  • votre ticket de transport est chanceux. Le plus souvent, les tickets de transport en Russie (tramways, bus, trolleybus) ont des numéros à six chiffres (par exemple, 224125). Si la somme du premier nombre à trois chiffres est égale à la somme des trois derniers, par exemple, 224 (= 8) et 125 (= 8), alors on peut faire un voeux – c’est un ticket porte-bonheur; lilas cinq petales porte-bonheur chance russie
  • vous vous trouvez entre deux homonymes, par exemple, entre deux Olga ou entre deux Serguei;
  • vous voyez une étoile filante (souvent en août);
  • vous avez trouvé sur la branche d’un lilas une fleur à cinq pétales;
  • vous entendez les carillons du Kremlin qui sonnent la nuit du Nouvel an.

Mauvais présages

  • si les Russes croisent un femme qui tient un seau vide (elle va probablement à sa datcha!), ils se disent que leur journée sera ratée;
  • Chat noir russie petersbourt porte-bonheur porte chanceun mauvais présage classique: un chat noir traverse la route devant vous… Tout est foutu! Vous pouvez retourner et passer par un autre chemin ou attendre que quelqu’un passe devant vous;
  • si vous devez revenir sur vos pas chercher un objet oublié, il faut absolument regarder au passage dans le miroir, sinon… encore une journée mediocre!
  • il ne faut jamais siffler chez vous, à la maison – vous n‘engrangerez plus d’argent;
  • briser un miroir porte de grands ennuis;
  • le numéro 13 est souvent considéré comme malchanceux (que ce soit une question à l’examen, ou un ticket dans la file d’attente ou 13 personnes à table);
  • vous ne devriez pas vous asseoir à l’angle d’une table – vous ne vous marierez pas pendant 7 ans. Dans ces cas, les Russes disent parfois: « Sept ans sans réciprocité »;
  • renverser du sel sur la table prédit une querelle avec les proches.

Les Russes sont très superstitieux pour ce qui est d’exprimer à voix haute la satisfaction de quelque chose concernant eux-mêmes ou leur proches, car cela peut provoquer la colère d’en haut. Alors, de telles déclarations de la part des Russes («Je suis tres bien payé», «Moi, je suis en bonne santé»), sont souvent accompagnées de l’imitation de crachat (trois fois par-dessus d’épaule gauche), des mots «тьфу-тьфу-тьфу, чтобы не сглазить» (pfff-pfff-pfff, pour éviter le mauvais oeil),  et trois coup sur quelque chose en bois.

Signes neutres

  • Si vous avez le hoquet, cela signifie que quelqu’un parle de vous en ce moment-même. Par conséquent, parfois, en discutant de quelqu’un en son absence, on plaisante: « Il a probablement le hoquet en ce moment »;
  • Lorsque quelqu’un laisse tomber un couteau (нож, masculin), vous entendrez: «Значит, мужчина придёт» (Un homme doit venir). Si c’est une fourchette (вилка, féminin), vous entendrez: « К женщине» (Une femme doit venir);
  • Gratter le nez prédit une soirée bien arrosée;
  • Un plat trop salé fera penser que le cuisinier est surement tombé amoureux: «Влюбился / Влюбилась, в кого бы это!?»;
  • «Un imbécile est né» – c’est ce que les Russes disent quand tout à coup il y a une pause silencieuse dans une discussion. 

Ajouter un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s